On nous a dit que la recharge devait se faire avec du "gravier, sable et quelques galets" dixit le rapport Ropars. Comment se fait-il que 3 jours après la pluie du 3 novembre l'eau stagne toujours sur le dessus le leur dune artificielle?

Les ingénieurs ont trouvé une nouvelle sorte de gravier jusque là inconnu des spécialistes . Son nom, le gravier de Sainte-Luce. Sa qualité principale est qu'il semble IMPERMÉABLE.

À plusieurs endroits, tout le long de cette dune artificielle, apparaît des flaques d'eau même 3 jours après la pluie. Cela signifie que le matériel utilisé ne contient pas que du gravier, du sable et quelques galets. Pourtant dès le 20 octobre j'avais averti les autorités avec le courriel suivant:
> Je viens d'aller voir sur la défunte plage et c'est carrément de la terre brune qui est mise là. De la terre pour faire pousser des arbres.> Et on m'a répondu:

<M. Tremblay,

Il n'y a aucune terre noire dans ces matériaux, il s'agit de gravier qui est contrôlé par un laboratoire. >
Et j'ai répondu
<Ici on parle de terre brune telle qu'on en voit lorsqu'on déracine un arbre et qui n'a aucun lien de parenté avec du sable de grève qui lui est pratiquement stérile>

Envoyé de mon iPhone