Vers le 28 décembre 2014
Avouez que le contraste est saisissant.
Tout ça sans aucune démarche pour s'assurer de l'acceptabilité sociale du projet. Quel coup bas contre l'industrie touristique locale et régionale.
Souvenez-vous, il fallait enlever les pavés unis qui risquaient de se retrouver dans le roulement de la vague lors de grosses tempêtes. Bonne nouvelle maintenant on a plus peur!! Pourtant des roches parfois même plus grosses se retrouvent sur une espèce de rampe de lancement prêtes à lapider.