Projet scientifique
Suivi d'érosion côtière
M. Pascal Bernatchez de l'Uqar a été mandaté par la municipalité.
Si l'objectif était de sauver la promenade à court et moyen termes il se peut que les promoteurs auraient raison! Mais puisqu'ils n'ont pas prévu de moyens pour stabiliser la berme artificielle alors celle-ci se videra de son contenu lors du prochain évènement de type Big One risquant de ruiner définitivement la plage de Sainte-Luce.