Tout cela pour sauver un mur qui est, d'après les aveux des spécialistes embauchés par la municipalité, la source même des problèmes de la plage.