On a appris aussi le 4 mai 2015, à l'assemblée du conseil municipal, que les nouveaux émissaires conçus par la compagnie Roche seraient vulnérables au sable naturel à un point tel qu'il a ėté recommandé à la municipalité de mettre plustôt le gravier 7 mm que du sable naturel sur la berme artificielle. Décidément on navigue de surprise en surprise avec ce projet pilote. Des émissaires conçus pour une plage et allergiques au sable naturel!!!