Suite de l'acticle de M. Boudreau sur le web. M. le maire l'a bien dit: Ils ont fait ce qu'ils voulaient faire peu importe les craintes légitimes de la population. Voilà pourquoi M. le maire a refusé tout le long de l'automne 2014, de l'hiver et printemps 2015 de discuter de ce sujet lors des assemblée du conseil municipal dans un mépris total de la démocratie.